Peut-on tomber enceinte après 50 ans ?

Peut-on tomber enceinte près 50 ans ?

Si vous cherchez à tomber enceinte , sachez que malheureusement la biologie n’est pas juste entre les sexes. Les questions liées à la grossesse sont aussi très taboues dans notre société, dès qu’il est question de grossesse non-conventionnelle.

Mais peut-on tomber enceinte après 50 ans ?

Après 50 ans il est quasiment impossible de tomber enceinte de façon naturelle. Pour tomber enceinte il faut avoir recours à un traitement médical, utiliser des ovocytes congelés ou recourir à un don. Après 45 ans, les chances de tomber enceinte chutent à moins de 20%. Ces traitements médicaux ne garantissent pas un succès immédiat et sont un investissement.

Quels traitements médicaux pour tomber enceinte après 50 ans ?

Pour pouvoir tomber enceinte, vous pouvez avoir recours avec votre conjoint à plusieurs types de traitements. Vous pouvez avoir recours à des traitements de Fécondation In Vitro, ou de Procréation Médicalement Assistée. Vérifier avec votre médecin si vous pouvez avoir recours à ces méthodes. En effet, ces traitements sont d’abord destinés aux personnes stériles. Si cela est votre cas, vous êtes éligibles à ces procédures.

Après 50 ans, les ovocytes de la femme ne sont plus aussi bien qu’avant, et vous risquez de tomber enceinte d’un fœtus mal formé ou avec des plus gros risques de handicap. Pour éviter cela, vous pouvez avoir recours au don d’ovocytes, ou si vous avez congelé vos ovocytes dans votre jeunesse vous pouvez les utiliser. Avec cela, vous pouvez utiliser le sperme de votre partenaire ou celui d’un donneur.

Encore une fois, toutes les opérations ne sont pas encore autorisées en France, et si vous souhaitez tomber enceinte via ces méthodes, il vous faudra peut-être partir à l’étranger.

Est-il dangereux de tomber enceinte après 50 ans ?

Les risques pour la mère sont toujours présents peut importe à quel âge on tombe enceinte. Or, après 50 ans, les risques augmentent considérablement.

Beaucoup de pays, dont la France, considèrent qu’il est risqué voire dangereux de tomber enceinte à cet âge. En effet, il y a 8 fois plus de chance pour une femme de mourir à cause de sa grossesse après 45 ans. Néanmoins, même si les risques augmentent, ils restent pourtant dans une proportion très faible.

Pour ce qui est de la santé de la mère, les risques existent donc, mais sont assez faibles. Par contre, pour le fœtus, les risques de malformation ou de handicap augmentent fortement avec l’âge. C’est pour cela qu’utiliser des ovocytes d’une femme plus jeune serait préférable.

Conclusion

Finalement, tomber enceinte après 50 ans pose beaucoup de questions, à la fois sur la santé de la mère lors de sa grossesse, mais aussi de celle du futur enfant à naître. Cela pose aussi des questions de logistiques par rapport aux méthodes qui devraient être employées. Un suivi médical est nécessaire pour ce genre de traitement, et ne doit pas être fait dans un cabinet inconnu, ou dans l’illégalité.

Mais aussi, tomber enceinte à cet âge pose une question éthique, car on peut se demander si ce serait bien pour l’enfant d’avoir une mère de 50 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *