Salle de bain PMR : le guide pour éviter les arnaques

Salle de bain PMR : le guide pour éviter les arnaques
Salle de bain PMR : le guide pour éviter les arnaques

À travers cet article, nous avons décidé de vous proposer un véritable guide de la salle de bain PMR. Celle qu’on appelle aussi la salle de bain à destination des personnes à mobilité réduite est parfois incontournable pour certaines personnes.

Que vous soyez handicapé ou âgé, vous avez peut-être besoin de certains aménagements pour pouvoir conserver votre autonomie. Il peut aussi s’agir d’installations incontournables pour pouvoir faciliter le travail des aides à domicile. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir le coût de ce genre d’installation ainsi que les aides prévues par l’État.

Vous pourrez aussi prendre connaissance des différents critères, qui permettent de désigner une salle de bain comme étant adaptée aux personnes à mobilité réduite. 

Qu’est-ce qu’une salle de bain pour personne à mobilité réduite ?

La salle de bain pour les personnes à mobilité réduite est un espace particulier. Il devra être adapté à plusieurs types de handicap pour pouvoir être nommé ainsi. La douche doit accueillir simplement un fauteuil roulant.

Les baignoires classiques sont à oublier, ainsi que les bacs à douche disposant d’un rebord. Ceux-ci sont peu pratique dans ce genre de situation. L’idée de ce type d’espace, c’est que les personnes à mobilité réduite ou souffrant d’un handicap puissent se débrouiller seul.

Des poignées peuvent donc être disposées pour pouvoir faciliter les déplacements. Un fauteuil peut aussi être installé dans la douche pour pouvoir se laver en position assise.

L’espace disponible ainsi que la totalité des équipements devront être pensés en fonction de ces contraintes. Cela passe notamment par l’adaptation des WC ou encore du lavabo de la salle de bain. Vous l’aurez compris, tu devras être soigneusement pensé pour faciliter le quotidien des personnes souffrant d’un handicap ou d’une incapacité à se mouvoir dans une salle de bain traditionnelle.

Pourquoi installer une salle de bain ou un WC PMR ?

Vous l’aurez compris, l’installation d’une salle de bain ou d’un WC PMR permet d’améliorer l’accessibilité à ce type de pièce de la maison. Cela permettra de garantir l’autonomie des personnes âgées ou des personnes handicapées. Ce type de solution est généralement moins coûteuse que le placement dans une institution médicalisée.

Par ailleurs, il s’agit de pouvoir maintenir les personnes à leur domicile, si leur choix est de rester dans leur habitation. Vous pourrez ainsi le faire en garantissant leur sécurité, grâce à des aménagements adéquats. 

Pour finir, il est important de souligner que les chutes représentent plus de 40 % de la totalité des accidents domestiques constatés en France. Il est donc absolument primordial d’apporter un cadre sécuritaire aux personnes qui en ont le plus besoin.

Salle de bain PMR : Les normes à respecter

Norme salle de bain
Norme salle de bain

Qu’il s’agisse d’une construction, d’une location ou encore d’une rénovation à destination des PMR, il existe certaines normes à respecter. Ainsi, si vous souhaitez pouvoir ajouter ce type d’options à votre annonce immobilière, il faudra répondre à des critères stricts. La loi du 1er août 2006, également appelée la loi Handicap 2006 fixe les différents critères permettant de garantir l’accessibilité aux personnes handicapées. Ceci, dans le cadre de la construction de bâtiments d’habitation.

Plus récemment, la loi Handicap de 2017 a davantage affiné les spécificités techniques nécessaires pour aménager des sanitaires et des WC à destination des personnes handicapées ou à mobilité réduite.

Il existe par ailleurs des normes spécifiques, si vous souhaitez équiper un commerce ou un lieu public de ce type d’aménagement. Répondre aux exigences de la loi Handicap de 2005 est nécessaire.

Il s’agit de la « Loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » du 11 février 2005. Elle fixe les normes pour les WC dans les lieux publics.

Aménagement d’une salle de bain PMR conforme à la réglementation ?

Nous avons déniché pour vous les différents critères qui permettent de déterminer si une salle de bain est conforme à l’utilisation par une personne à mobilité réduite.

Accessibilité

Le positionnement de la salle de bain au sein même de l’habitation est important. Elle doit se trouver à un niveau accessible par les personnes souffrant d’un handicap. Si cette dernière n’est pas au rez-de-chaussée, une solution adaptée devra vous permettre de s’y rendre. Il pourra s’agir d’un monte-escalier ou encore d’un ascenseur.

Toujours dans le but d’assurer l’accès à la salle de bain, l’encadrement de la porte devra être pensé pour pouvoir faire passer un fauteuil roulant. L’espace intérieur libre devra être d’au moins 1,5 mètres de diamètre. Cela afin de permettre à une personne en fauteuil roulant d’entrer, et de faire un demi-tour pour ressortir.

Douche ou baignoire, que faut-il choisir ?

La plupart du temps, les douches PMR sont des douches à l’italienne. Il pourra également s’agir de douche complètement ouverte sur la salle de bain. Une légère inclinaison du sol pour assurer l’évacuation de l’eau devrait exister.

Certaines marques proposent par ailleurs des cabines de douche ou des bacs à douche spécifiquement étudiés pour les personnes handicapées. Elles peuvent comprendre un siège, permettant de prendre la douche en position assise. 

Même si ce type d’aménagement est beaucoup moins courant, il existe des baignoires PMR. La plupart du temps, elles sont équipées d’une sorte d’encoche permettant le passage de la personne. Cette dernière peut être refermée à l’aide d’une petite porte. Il est aussi possible que la baignoire soit accompagnée d’un siège, pour permettre à la personne de s’asseoir.

Ce type d’aménagement est néanmoins parfois plus coûteux que l’installation d’une douche. Cela nécessite aussi plus de place qu’une douche. Il s’agit cependant d’une parfaite alternative, si vous ne souhaitez pas troquer votre baignoire contre une douche.

Cela permettra aux utilisateurs de pouvoir continuer à avoir le plaisir de prendre un bain.

Le lavabo et les WC PMR

La hauteur et la taille des différents équipements devront répondre à des normes très précises. La robinetterie devra être fixée à une hauteur comprise entre 90 et 130 cm. Les lavabos doivent également être suspendus, ou prévoir l’espace nécessaire au passage du fauteuil. 

Les barres de maintien

Des barres de maintien doivent être disposées à des endroits stratégiques comme au niveau de la douche ou des toilettes. Elles ont pour but de permettre aux personnes à mobilité réduite de pouvoir se déplacer d’un aménagement à un autre.

Quels sont les tarifs d’aménagement d’une salle de bain pour PMR ? 

Dans les lignes qui suivent, vous découvrirez les tarifs pour chacune des installations qui peuvent intéresser une personne à mobilité réduite. 

Tarif pour l’installation d’une douche de plain-pied

Pour installer une douche de plain-pied type bac à douche à ras du sol ou encore douche à l’italienne, il faudra débourser entre 2 500 et 8 000 €. Ce tarif comprend généralement l’extraction de l’ancienne douche ou de l’ancienne baignoire présente dans la salle de bain.

La plupart du temps, la solution la plus économique sera de choisir l’installation d’une cabine de douche tout en un. Il sera ainsi possible d’économiser sur la main d’œuvre, ainsi que sur les matériaux. 

Tarif pour l’installation d’une baignoir PMR

Les tarifs pour l’installation d’une baignoire pour PMR sont généralement compris entre 2 000 et 6 000 €. Ce tarif hors-taxe comprend l’enlèvement de l’ancien système et la pose de la nouvelle baignoire. Il est important de souligner que l’installation d’une baignoire PMR est généralement plus coûteuse que celle d’une baignoire classique.

Plus que la main d’œuvre, ce sont les baignoires spécialisées qui seront plus coûteuses. N’hésitez pas à vous renseigner sur les différents fabricants proposant ce type de produit. La qualité de la matière devra par ailleurs être au rendez-vous, pour vous assurer une utilisation en toute quiétude pendant plusieurs années.

Tarif pour l’installation d’un WC PMR

L’installation d’un WC PMR peut coûter entre 50 et 400 €. Pour le tarif le plus bas annoncé, les installateurs se contentent simplement d’ajouter une barre de maintien dans les toilettes. Pour 400 €, il vous sera possible de bénéficier d’une toute nouvelle installation. Les toilettes seront ainsi éventuellement installées à un niveau différent de celui des toilettes classiques.

Vous pourrez aussi bénéficier d’un aménagement de la porte d’entrée du WC ou encore d’une transformation de la forme de la pièce pour pouvoir profiter d’une meilleure accessibilité.

De quoi dépendent les prix d’aménagement d’une salle de bain ?

Il est important de considérer que les tarifs indiqués ne prennent pas toujours en compte les éventuels travaux esthétiques nécessaires dans la salle de bain. Le gros œuvre comme le changement d’un système de plomberie dans le cadre d’une rénovation n’est pas non plus compris. La qualité des matériaux engagés peut enfin être déterminante dans l’élaboration des devis.

Subvention pour la rénovation d’une salle de bain PMR 

Si vous souhaitez rénover votre salle de bain pour la rendre accessible, vous avez peut-être droit à certaines aides. Il vous sera alors possible de réaliser vos travaux pour une somme dérisoire, voire même sans débourser le moindre euro de votre poche.

La subvention de 5000€ d’Action Logement

Les passoires thermiques ne sont pas les seules habitations sur lesquelles le gouvernement a décidé d’agir. Il sera ainsi possible de bénéficier de l’initiative Action Logement mise en place par le ministère du Logement, pour pouvoir améliorer l’accessibilité d’une maison ou d’un appartement. Si vous êtes âgé de plus de 70 ans, et que vos revenus sont modestes, vous aurez la possibilité de pouvoir profiter d’une aide d’un montant maximum de 5 000 €. N’hésitez pas à consulter les conditions d’accessibilité à cette incitation financière à faire des travaux.

Le crédit d’impôt sur les aménagements PMR

Un crédit d’impôt de 25 % est prévu pour tous les travaux visant à l’adaptation d’une salle de bain pour les personnes en situation de handicap ou à mobilité réduite. Il s’agit de 25 % de la totalité des dépenses engagées pour acheter et poser le matériel dans la salle de bain. Cela permettra notamment d’aider les séniors ou les personnes en situation de handicap le plafond de l’aide est également fixé à 5 000 € pour une personne seule.

Pour un couple, le montant peut atteindre 10 000 €. Vous pouvez vous rendre sur le site du service public pour consulter les différentes conditions d’obtention de l’aide. Cette dernière sera accessible aux propriétaires comme aux locataires. 

Le prêt CAF à l’amélioration de l’habitat

La CAF peut vous proposer un prêt permettant ce type d’amélioration dans votre habitat. L’avantage, c’est que les 36 mensualités pourront être remboursées avec un taux d’intérêt record de 1 %. Le prêt peut couvrir jusqu’à 80 % des dépenses engagées dans l’acquisition du matériel et le paiement de la main d’œuvre.

Une limite de 1067 € est néanmoins fixée par cet organisme. Il pourra tout à fait s’agir d’une solution de financement idéale pour compléter les autres subventions proposées par l’État.

La TVA à taux réduit

Pour ce type d’aménagement, les particuliers qui effectuent des travaux disposent d’une TVA à 10 %. Il sera donc possible d’acheter toute sorte d’équipement permettant de contribuer à ce projet, sans avoir à s’acquitter des 20 % habituels.

Il s’agit d’une économie non-négligeable, à la vue des montants habituellement indiqués sur les factures.

Les autres aides pour financer une salle de bain PMR

D’autres aides peuvent vous être proposées par d’autres collectivités comme les départements, les régions ou encore la mairie de votre ville. N’hésitez pas à vous renseigner pour savoir quelles solutions sont proposées pour accompagner les personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap. 

Les mutuelles et les assurances retraites peuvent aussi prendre part au financement de ce type d’aménagement. C’est aussi le cas de certaines autres assurances comme les garanties accident de la vie. L’idée est de garantir l’autonomie et la sécurité des personnes à mobilité réduite, sans avoir nécessairement besoin d’un placement dans une structure spécialisée. Il s’agit donc d’un système gagnant-gagnant dont beaucoup de compagnies ont choisi de s’emparer.

Nous espérons de tout cœur que cet article vous aura permis de trouver les solutions PMR qui correspondent à vos besoins. Parmi les subventions et les aides disponibles, vous disposez d’une véritable panoplie de solutions différentes, pour pouvoir acquérir ce type d’aménagement.

Manon

J'ai rejoint l'équipe d'Annie en tant que chef rédactrice. J'ai à coeur de partager mes connaissances sur la vie des seniors, après avoir travaillé en tant qu'assistante sociale en EHPAD pendant plus de 10 ans. Belles lectures, et vive la séniorité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *