Quelles sont les aides financières pour la rénovation salle de bains en 2022 ?

Les aides financières pour la rénovation salle de bain
Les aides financières pour la rénovation salle de bain

Vous avez un projet de rénovation de votre salle de bains ? Des aides financières pour la rénovation salle de bains sont bien évidemment disponibles.

Sachez qu’il existe divers aides et prêts pour réaliser les travaux de rénovation . De même les travaux nécessaires à la mise en sécurité/conformité de la salle de bains.

Quelles sont les aides financières pour la rénovation salle de bains en 2022 ?

Pour rénover votre salle de bain vous pouvez bénéficier des aides suivantes: Anah, TVA à taux réduit, crédit d’impôts pour PMR, L’ECO PTZ, Le pret CAF, Et les aides de votre caisse de retraite

Les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH)

Etablissement public et administratif français, l’Agence Nationale de l’habitat (ANAH) met à votre disposition des aides financières. Ces dernières sont dédiées aux travaux de rénovation de la salle de bains ;

Vous pouvez donc profiter du programme « Habiter mieux » pour une prise en charge partielle de 35% à 50% des frais des travaux de rénovation (pour un montant minimum de 1 500 euros).

Le taux de la subvention de l’ANAH dépend principalement de la nature/coût des travaux et des ressources de chacun.

Cette subvention concerne divers types de travaux de rénovation. Comme le changement de la baignoire, l’installation d’une rampe de sécurité/sol antidérapant, la mise en place d’une cabine douche etc…

Le programme « Habiter mieux » est principalement dédié aux personnes qui disposent de ressources modestes. Il concerne aussi les travaux nécessaires à la rénovation énergétique.

Pour profiter de cette subvention, vous devez remplir certaines conditions. En effet, votre logement doit avoir plus de 15 ans. Les travaux pris en charge ne concernent que les salles de bains dans les résidences principales et sur le territoire français.

Vous devez aussi confier ces travaux de rénovation à un professionnel certifié Qualibat. Vous devez, pendant les 5 dernières années, ne pas avoir touché d’autres aides de l’Etat.

Peuvent profiter des aides financières de l’ANAH pour la rénovation de la salle de bains, non seulement les propriétaires bailleurs, mais aussi leurs locataires, les salariés, les indépendants et les retraités. 

La TVA à taux réduit pour la rénovation salle de bains

Pour réduire vos dépenses liées aux travaux de rénovation de votre salle de bains, vous pouvez aussi profiter de la TVA à taux à réduit de 10%.

Cette taxe à taux réduit s’applique à différents types d’équipements sanitaires. Les appareils de chauffage et de production d’eau chaude sont également inclus.

Peuvent profiter de cette aide tous les propriétaires avec un logement qui date de plus de 2 ans et qui font appel à un professionnel pour la réalisation des travaux de rénovation.

Les dépenses ne doivent pas excéder la somme de 5 000 euros si vous vivez seul et 10 000 euros si vous vivez en couple.

A noter que le taux de 10% ne peut pas être appliqué aux gros équipements sanitaires comme les saunas.

Le crédit d’impôt pour les travaux d’accessibilité

Le crédit d’impôt pour les travaux d’accessibilité est accessible aussi bien aux propriétaires qu’aux locataires et aux personnes qui occupent une résidence principale à titre gratuit.

Le montant de ce crédit est égal à 25% du montant de la facture (coûts des dépenses liées à la main d’œuvre et aux équipements.). Il est possible de profiter de ce dispositif fiscal pour installer une nouvelle douche, une nouvelle baignoire, une porte PMR etc…

Les aides financières de l’Etat pour la rénovation salle de bains

Tout comme la douche, l’Etat met aussi à votre disposition d’autres aides pour vous aider à réaliser des travaux de rénovation. On trouve, principalement, l’éco-prêt à taux zéro et le prêt à l’amélioration de l’habitat.

En ce qui concerne l’éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) :

Cette aide financière permet de financer les travaux de rénovation, en particulier les travaux d’amélioration énergétique de la salle de bains.

Comme vous le savez, les travaux d’isolation et de rénovation énergétique peuvent être extrêmement coûteuses.

L’Eco-PTZ vous permet d’emprunter jusqu’à 30 000 euros. Pour en profiter, il est nécessaire de réaliser un bilan énergétique. Puis, de faire appel à un artisan RGE (par exemple un professionnel de la plomberie Reconnu Garant de l’Environnement pour le remplacement d’un système de production d’eau chaude sanitaire).

Votre logement doit aussi être achevé, il y a au moins 2 ans à la date de début des travaux de rénovation.

L’Eco-PTZ offre la possibilité de réaliser divers types de travaux comme les travaux d’isolation thermique des murs de la salle de bains et le remplacement d’un ancien chauffage par un nouveau qui fonctionne avec une source d’énergie renouvelable. La durée maximale de remboursement est de 15 ans ou de 20 ans.

En ce qui concerne le prêt à l’amélioration de l’habitat (PAH) :

Les propriétaires et les locataires peuvent bénéficier du prêt à l’amélioration de l’habitat de la CAF (Caisse d’Allocations Familiales). Le montant de ce prêt peut couvrir jusqu’à 80% des dépenses nécessaires aux travaux de rénovation de la salle de bains.

Bien que ce prêt soit octroyé par la CAF, il n’exige pas de condition de ressources. Ce prêt ne concerne que la rénovation d’une résidence principale. Le montant minimum du prêt est de 1067,14 euros avec une durée de remboursement pouvant aller jusqu’à 36 mois.

Le prêt CAF à l’amélioration de l’habitat

Prêt CAF à l'amélioration de l'habitat
Prêt CAF à l’amélioration de l’habitat

Le prêt CAF, c’est quoi ?

La CAF met à votre disposition plusieurs aides financières. Vous pouvez profiter, non seulement du PAH, mais aussi du prêt à l’amélioration de l’habitat pour différents types de travaux de rénovation. On y trouve la réparation, et l’assainissement par exemple.

Le montant de ce prêt peut couvrir jusqu’à 80 % des dépenses avec un montant max de 1 000 euros.  Le taux d’intérêt est de 1%.

Les conditions d’obtention

Pas de conditions de ressources pour profiter du prêt à l’amélioration de l’habitat. Il est principalement accordé en fonction des fonds disponibles. Que vous soyez locataire ou propriétaire, allocataire ou non à la CAF, vous pouvez déposer votre demande.

Les aides des caisses de retraite

Les aides financières pour la rénovation salle de bains des caisses de retraite dépendent de la situation de chacun.

Il est possible de profiter d’un financement partiel des travaux ou d’un prêt de la part de votre caisse de retraite. Les conditions d’obtention sont différentes d’une caisse à une autre.

Avez-vous plus de 55 ans ? Vous pouvez cumuler les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat ANAH et le « kit de prévention ».

Demandez aussi « l’aide habitat » qui permet de couvrir jusqu’à 65% des dépenses et dans la limite de 3 500 euros.

Ce montant dépend de la situation financière de chacun ! Vos ressources brutes mensuelles sont inférieures à 1 435 euros et vous êtes seule, vous pouvez bénéficier d’une aide de 2 500 euros.

Vous êtes en couple, vous avez droit à 2 153 euros. Les personnes seules et qui gagnent moins de 1 150 euros peuvent bénéficier de 3 000 euros d’aide habitat. Vous êtes en couple ? Vous avez droit à 1 835 euros.

Les personnes qui gagnent moins de 902 euros peuvent profiter de 3 500 euros si elles sont seules et 1 563 euros si elles sont en couple.

Mais ce n’est pas tout ! Les caisses de retraite proposent aussi des aides aux ex salariés du secteur privé, comme la subvention « Bien chez mois ».

Pour en profiter, il faut avoir plus de 75 ans et déposer sa demande auprès de la caisse de retraite complémentaire du privé (l’Agirc-Arrco).

Les aides départementales

Les aides financières pour la rénovation salle de bains départementales sont destinées aux personnes âgées de plus de 60 ans. Parmi lesquelles, on peut citer l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) pour les séniors en situation de handicap. Cette aide est versée par le conseil départemental, sans conditions de revenu.

Les aides des collectivités territoriales

D’autres aides financières pour la rénovation salle de bains peuvent être attribuées par les collectivités locales et territoriales (préfectures, mairies etc…) pour les personnes en situation de handicap. Ces aides sont soumises à des critères d’éligibilité, variables d’une région à une autre.

Pour conclure

Il est possible de profiter d’une ou de plusieurs aides pour couvrir les dépenses des travaux. Il est aussi possible de cumuler certaines aides. Le plus important c’est de bien se renseigner sur les conditions d’octroi pour faire le bon choix et réussir sa démarche.

Manon

J'ai rejoint l'équipe d'Annie en tant que chef rédactrice. J'ai à coeur de partager mes connaissances sur la vie des seniors, après avoir travaillé en tant qu'assistante sociale en EHPAD pendant plus de 10 ans. Belles lectures, et vive la séniorité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *